catholique.fr Don en ligne Contact
Accueil Les initiatives locales Actualités Ressources

  Ouverture de la démarche synodale « Mission en actes »
"L’évangéliste Luc prend soin de montrer l’évolution de la foule. Celle-ci est profonde. Là aussi est le miracle : la foule devient un peuple. Ce n’est plus un magma d’individus qui fait obstacle à la rencontre avec le Christ."

Word - 32 ko

Samedi 19 octobre 2013 - Cathédrale de Meaux

Evangile : Lc 18, 35-43

« Tout le peuple, voyant cela, adressa ses louanges à Dieu » (Lc 18, 43). Au seuil de Mission en actes, il est riche et stimulant de constater l’évolution de la foule dans l’Evangile que nous venons d’entendre. La foule bruyante est tout d’abord comme un obstacle entre l’aveugle de Jéricho et Jésus. Pas seulement un obstacle passif. En effet, l’Ecriture mentionne que ceux qui marchaient près de lui « l’interpellaient pour le faire taire ». Jésus « ordonna » qu’on lui amène l’aveugle. Il prend les choses en main et se rend disponible à la rencontre que l’aveugle quémande. Suit alors ce dialogue où Jésus demande à l’homme : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? ». On pourrait se dire qu’il en va souvent de même pour nous : on se demande pourquoi Dieu nous fait crier vers lui notre prière, alors qu’il sait déjà ce que nous désirons.

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Cette question ouvre la relation à l’autre, lui rend sa dignité et suscite sa liberté. Ainsi, l’aveugle qui n’était qu’un mendiant au bord du chemin devient un interlocuteur, un homme qui ouvre son cœur au Seigneur. Le Seigneur n’impose pas « sa guérison », mais creuse l’attente profonde de l’aveugle et suscite sa confiance, son acte de foi. Celui qui demandait – on pourrait dire qui demandait seulement – de voir avec ses yeux, se met à suivre Jésus et à glorifier Dieu. N’est-ce pas cela le vrai miracle : devenir disciple du Christ, son compagnon.

L’évangéliste Luc prend soin de montrer l’évolution de la foule. Celle-ci est profonde. Là aussi est le miracle : la foule devient un peuple. Ce n’est plus un magma d’individus qui fait obstacle à la rencontre avec le Christ.

Quelles sont mes espérances pour Mission en actes ? Que nous devenions ce peuple qui glorifie Dieu de rendre libres les hommes blessés dans leur humanité et leur dignité. Plus que cela, que nous devenions toujours davantage un peuple qui favorise cette rencontre de nos frères avec le Christ, le Sauveur. C’est lui qui comble le cœur de l’homme. Cette démarche synodale va renforcer notre conscience d’être le peuple que Dieu s’est choisi et qu’il envoie pour porter la Bonne Nouvelle, pour être serviteurs de la rencontre avec le Christ.

« L’homme se mit à voir et il suivait Jésus. » Année après année, nos diocèses de France accueillent toujours plus de baptisés et de confirmés adultes. Et ce mouvement va sûrement s’accentuer. Un autre enjeu de Mission en actes est que nous sachions mieux les accueillir, que leur présence provoque notre charité, que nous sachions leur donner leur pleine place dans l’Eglise. Que leur expérience d’être nés à la vie, à la vraie vie, nous stimule tous dans notre conversion à l’Evangile. Que leur enthousiasme de croyants renouvelle la fraternité entre nous.

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? » « Que je voie ! » Oui, que je voie la croissance du Royaume des cieux. Seigneur, donne-nous ton Esprit Saint pour que nous soyons les artisans de ton Royaume.

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Evêque de Meaux

, 32 ko
Zoom sur...
Qu’est ce que c’est ?     

Ouverture de la démarche synodale « Mission en actes »

"L’évangéliste Luc prend soin de montrer l’évolution de la foule. Celle-ci est profonde. Là aussi est le miracle : la foule devient un peuple. Ce n’est plus un magma d’individus qui fait obstacle à la rencontre avec le Christ."
Pèlerinage diocésain à ROME - du 15 au 19 avril 2016

ATTENTION : dernier délai 1er février pour s’inscrire au pèlerinage ! Voir dernier bulletin d’inscription ci-dessous.
Les conférences de l’année jubilaire


Qu’est ce qu’un synode ?

Un synode c’est faire route ensemble, se réunir, franchir le même seuil … avec l’idée de se mettre en mouvement, de cheminer avec d’autres, de se déplacer.
Ensemble, relevons le défi de l’évangélisation

"Je sais que les défis de notre société sont nombreux et difficiles. Je sais aussi les défis que l’Eglise doit relever avec détermination et courage."